mercredi 16 avril 2014

Scumbag Loser (tome 1, 2 & 3) de Mikoto Yamaguti

 
Titre original : 最底辺の男 (Seiteihen no Otoko)
Genre : Seinen


Synopsis:
Masahiko est un concurrent sérieux au titre de pire loser de son lycée, de sa ville et peut-être même du pays ! Le Scumbag Loser, c’est le dernier des nuls, la lie de l’humanité. Obsédé, asocialet lâche, il n’est sauvé de la honte suprême que par la comparaison avec Yamada, l’autre souffre-douleur de l’établissement… Mais le jour où ce dernier présente à toute la classe des photos de sa prétendue petite amie, Masahiko comprend qu’il est condamné à prendre la première place du classement des losers ! Terrorisé à cette idée, il affirme à son tour sortir avec la jolie Haruka Mizusawa, une amie d’enfance.

Bien mal lui en prend, puisque la demoiselle débarque le lendemain dans son lycée, nouvelle élève fraîchement installée en ville ! Pourtant, au grand étonnement de Masahiko, elle déclare qu’elle est bien sa petite copine. Ce qui ne soulage pas particulièrement notre loser : le hic, c’est que la véritable Haruka Mizusawa est censée être morte depuis cinq ans !

Qui est vraiment la terrifiante nouvelle petite amie de Masahiko, et quel est son objectif ?

Mon avis:
    D'un point de vue général, j'ai beaucoup aimé cette série en 3 tomes. En effet, concernant le style de l'auteur, j'ai apprécier le fait que le héros soit un anti-héros complet (moche, pas très débrouillard, marginalisé par ses camarades....), ce qui justifie d'autant plus les dessins épurés voire même la représentation laide des personnages en général. D'ailleurs la laideur des gens a de l'importance tout au long de l’œuvre: c'est l'un des fils conducteurs.
    Concernant l'intrigue, je peux dire que l'on ne s'ennuie pas, notamment grâce au fait que le contexte est très vite posé et que celle-ci est originale. Si bien que j'ai eu du mal à vraiment savoir si les "méchants" l'étaient réellement car au final, leur but est louable.
    Ce que j'aime chez le héros c'est (comme dit précédemment) qu'il incarne l'anti-héros parfait. On le suit dans ses péripéties et ses réflexions et j'ai parfois ressenti l'envie de l'aider. Quant à Haruka, je ne sais pas vraiment quoi penser d'elle. En effet, même si au départ elle peut paraître cruelle et sans cœur, au final, ses actions peuvent être bénéfiques pour la société. Mais là encore ce côté bénéfique a ses inconvénients.

Style de l'auteur : 3/5
Intrigue : 5/5
Personnages : 5/5
Concept général : 5/5

Je décerne la note de 18/20 ! 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...